50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Cocooning le Sam 29 Juil - 17:30

http://www.huffingtonpost.fr/2017/07/28/a-cause-de-la-baisse-de-5-euros-des-apl-50-000-beneficiaires-ne_a_23054377/

Pour certains allocataires cela représentera une perte de 228€/an

Pourquoi autant ?!

Parce que les gens qui touchent actuellement moins de 20€/mois passent sous la barre des 15€ rendant leur dossier non recevable.
Donc, celui qui avait 19€/mois tombe à 14€, dossier caduque donc 0€. disgust

Jupiter souhaite t'il achever les pauvres ? queen
avatar
Cocooning

Messages : 3076
Date d'inscription : 29/05/2015
Age : 35
Localisation : Dans l'57

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par snoop le Sam 29 Juil - 17:37

Cocooning a écrit:http://www.huffingtonpost.fr/2017/07/28/a-cause-de-la-baisse-de-5-euros-des-apl-50-000-beneficiaires-ne_a_23054377/

Pour certains allocataires cela représentera une perte de 228€/an

Pourquoi autant ?!

Parce que les gens qui touchent actuellement moins de 20€/mois passent sous la barre des 15€ rendant leur dossier non recevable.
Donc, celui qui avait 19€/mois tombe à 14€, dossier caduque donc 0€. disgust

Jupiter souhaite t'il achever les pauvres ? queen

En même temps une partie de ceux qui touche l'APL n'en ont pas besoin.
avatar
snoop

Messages : 4546
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Freefanboy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Arty33 le Sam 29 Juil - 17:41

Quelle est donc ce raisonnement tordu qui fait que sous prétexte qu' "une partie de ceux qui touche l'APL n'en ont pas besoin" justifie l'idée de les baisser ... pour tous !!

Ce n'est pas la même problématique bordel !!
avatar
Arty33

Messages : 6578
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Camembert1er le Sam 29 Juil - 17:44

Plutôt que baisser de 5 € il faudrait mieux revoir la grille et les critères d'attribution.

Faut quant même etre con pour vouloir adopter une mesure aussi petite qu'elle est impopulaire.
C'est là qu'on reconnaît les gènes d'Hollande sur son héritier Macron...
avatar
Camembert1er

Messages : 5811
Date d'inscription : 23/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par snoop le Sam 29 Juil - 17:45

Arty33 a écrit:Quelle est donc ce raisonnement tordu qui fait que sous prétexte qu' "une partie de ceux qui touche l'APL n'en ont pas besoin" justifie l'idée de les baisser ... pour tous !!

Ce n'est pas la même problématique bordel !!

J'ai jamais dit que c'était justifié, je faisais avancer le débat c'est tout, moi je suis plutôt pour qu'ils se décident enfin à mettre un plafond de ressources.
avatar
snoop

Messages : 4546
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Freefanboy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Arty33 le Sam 29 Juil - 17:53

Bon ... j'ai failli t'exclure de notre nouveau club de "toujours raison" qu'on a .....
avatar
Arty33

Messages : 6578
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Cocooning le Sam 29 Juil - 17:55

snoop a écrit:
En même temps une partie de ceux qui touche l'APL n'en ont pas besoin.

Je me rappelle d'un collègue de boulot, père de famille bosseur et sérieux, qui avait arrêté son abonnement de portable car pour lui 19€ ça représentait quelque chose.
avatar
Cocooning

Messages : 3076
Date d'inscription : 29/05/2015
Age : 35
Localisation : Dans l'57

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par snoop le Sam 29 Juil - 17:56

Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
En même temps une partie de ceux qui touche l'APL n'en ont pas besoin.

Je me rappelle d'un collègue de boulot, père de famille bosseur et sérieux, qui avait arrêté son abonnement de portable car pour lui 19€ ça représentait quelque chose.

Et qui à dit le contraire ?
avatar
snoop

Messages : 4546
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Freefanboy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Cocooning le Sam 29 Juil - 18:10

snoop a écrit:
Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
En même temps une partie de ceux qui touche l'APL n'en ont pas besoin.

Je me rappelle d'un collègue de boulot, père de famille bosseur et sérieux, qui avait arrêté son abonnement de portable car pour lui 19€ ça représentait quelque chose.

Et qui à dit le contraire ?

Comment juger qui en a besoin ou pas ?
avatar
Cocooning

Messages : 3076
Date d'inscription : 29/05/2015
Age : 35
Localisation : Dans l'57

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Godasso le Sam 29 Juil - 20:25

Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
En même temps une partie de ceux qui touche l'APL n'en ont pas besoin.

Je me rappelle d'un collègue de boulot, père de famille bosseur et sérieux, qui avait arrêté son abonnement de portable car pour lui 19€ ça représentait quelque chose.

Et qui à dit le contraire ?

Comment juger qui en a besoin ou pas ?

en "durçissant" , mais aussi en rendant plus logique le questionnaire de la Caf pour déterminer le montant d'une APL.
exemple pour un étudiant : si on répond "oui" à la question de savoir si l'étudiant est fiscalement rattaché ou non à ses parents, la question suivante est : "les parents sont-ils assujettis à l'ISF ?".
Ca me parait très léger comme critère de détermination de ressources : on peut très bien ne pas être soumis à l'ISF et avoir cependant d'excellents revenus qui permettent sans aucun problème de subvenir à un loyer supplémentaire pour l'étudiant, sans avoir besoin d'une aide quelconque.
Ce n'est qu'un petit exemple
avatar
Godasso

Messages : 2379
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Derrière un fût (de batterie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par snoop le Sam 29 Juil - 20:26

Godasso a écrit:
Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
En même temps une partie de ceux qui touche l'APL n'en ont pas besoin.

Je me rappelle d'un collègue de boulot, père de famille bosseur et sérieux, qui avait arrêté son abonnement de portable car pour lui 19€ ça représentait quelque chose.

Et qui à dit le contraire ?

Comment juger qui en a besoin ou pas ?

en "durçissant" , mais aussi en rendant plus logique le questionnaire de la Caf pour déterminer le montant d'une APL.
exemple pour un étudiant : si on répond "oui" à la question de savoir si l'étudiant est fiscalement rattaché ou nonà ses parents, la question suivante est "les parents sont-ils assujettis à l'ISF ?".
Ca me parait très léger comme conditions de ressources : on peut très bien ne pas être soumis à l'ISF et avoir cependant d'excellents revenus qui permettent sans aucun problème de subvenir à un loyer supplémentaire pour l'étudiant, sans avoir besoin d'une aide quelconque

Fou que se soit compliquer à imaginer pas vrai ?
avatar
snoop

Messages : 4546
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Freefanboy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Godasso le Sam 29 Juil - 20:31

snoop a écrit:
Godasso a écrit:
Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
En même temps une partie de ceux qui touche l'APL n'en ont pas besoin.

Je me rappelle d'un collègue de boulot, père de famille bosseur et sérieux, qui avait arrêté son abonnement de portable car pour lui 19€ ça représentait quelque chose.

Et qui à dit le contraire ?

Comment juger qui en a besoin ou pas ?

en "durçissant" , mais aussi en rendant plus logique le questionnaire de la Caf pour déterminer le montant d'une APL.
exemple pour un étudiant : si on répond "oui" à la question de savoir si l'étudiant est fiscalement rattaché ou nonà ses parents, la question suivante est "les parents sont-ils assujettis à l'ISF ?".
Ca me parait très léger comme conditions de ressources : on peut très bien ne pas être soumis à l'ISF et avoir cependant d'excellents revenus qui permettent sans aucun problème de subvenir à un loyer supplémentaire pour l'étudiant, sans avoir besoin d'une aide quelconque

Fou que se soit compliquer à imaginer pas vrai ?

Je pense que ca en dit surtout long sur la frilosité des pouvoirs publics à appliquer les vraies réformes nécessaires aux modalités d'attribution des allocations, à commencer par un gros coup de pied dans la fourmilière des plafonds de ressources
avatar
Godasso

Messages : 2379
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Derrière un fût (de batterie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par snoop le Sam 29 Juil - 20:33

Godasso a écrit:
snoop a écrit:
Godasso a écrit:
Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
En même temps une partie de ceux qui touche l'APL n'en ont pas besoin.

Je me rappelle d'un collègue de boulot, père de famille bosseur et sérieux, qui avait arrêté son abonnement de portable car pour lui 19€ ça représentait quelque chose.

Et qui à dit le contraire ?

Comment juger qui en a besoin ou pas ?

en "durçissant" , mais aussi en rendant plus logique le questionnaire de la Caf pour déterminer le montant d'une APL.
exemple pour un étudiant : si on répond "oui" à la question de savoir si l'étudiant est fiscalement rattaché ou nonà ses parents, la question suivante est "les parents sont-ils assujettis à l'ISF ?".
Ca me parait très léger comme conditions de ressources : on peut très bien ne pas être soumis à l'ISF et avoir cependant d'excellents revenus qui permettent sans aucun problème de subvenir à un loyer supplémentaire pour l'étudiant, sans avoir besoin d'une aide quelconque

Fou que se soit compliquer à imaginer pas vrai ?

Je pense que ca en dit surtout long sur la frilosité des pouvoirs publics à appliquer les vraies réformes nécessaires aux modalités d'attribution des allocations, à commencer par un gros coup de pied dans la fourmilière  des plafonds de ressources

+1 rien à dire à part que c'est un problème qui date disgust
avatar
snoop

Messages : 4546
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Freefanboy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Bibireencabrio le Sam 29 Juil - 20:38

Moi je crois que quand on parle de 5€ y'en d'autre qui parle de plus.

Je propose une révolution globale.
Et reconstruire après avoir tué les riches.
Tu paye l'isf t'es mort.
C'est tout.....

Ca veut dire que si tu te demerde bien avec ton comptable t'es vivant....merde c'est chiant de tuer des riches c'est trop compliqué.

Je vais me saouler aux berges
avatar
Bibireencabrio

Messages : 11970
Date d'inscription : 16/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Godasso le Sam 29 Juil - 20:48

Bibireencabrio a écrit:Moi je crois que quand on parle de 5€ y'en d'autre qui parle de plus.

Je propose une révolution globale.
Et reconstruire après avoir tué les riches.
Tu paye l'isf t'es mort.
C'est tout.....

Ca veut dire que si tu te demerde bien avec ton comptable t'es vivant....merde c'est chiant de tuer des riches c'est trop compliqué.

Je vais me saouler aux berges

C'est pas mal comme idée Bibi... en fait faudrait faire des descentes dans les beaux quartiers une fois par an en toute impunité, genre "American Nightmare" ninja
avatar
Godasso

Messages : 2379
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Derrière un fût (de batterie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par snoop le Sam 29 Juil - 21:19

Bibireencabrio a écrit:Moi je crois que quand on parle de 5€ y'en d'autre qui parle de plus.

Je propose une révolution globale.
Et reconstruire après avoir tué les riches.
Tu paye l'isf t'es mort.
C'est tout.....

Ca veut dire que si tu te demerde bien avec ton comptable t'es vivant....merde c'est chiant de tuer des riches c'est trop compliqué.

Je vais me saouler aux berges

Tue l'économie avant , ça revient au même que tuer les riches, puis si il n'y a plus de riche, il n'y a plus de comptable, c'est du chômage ça.
avatar
snoop

Messages : 4546
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Freefanboy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par motard94 le Sam 29 Juil - 21:27

Godasso a écrit:
Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
En même temps une partie de ceux qui touche l'APL n'en ont pas besoin.

Je me rappelle d'un collègue de boulot, père de famille bosseur et sérieux, qui avait arrêté son abonnement de portable car pour lui 19€ ça représentait quelque chose.

Et qui à dit le contraire ?

Comment juger qui en a besoin ou pas ?

en "durçissant" , mais aussi en rendant plus logique le questionnaire de la Caf pour déterminer le montant d'une APL.
exemple pour un étudiant : si on répond "oui" à la question de savoir si l'étudiant est fiscalement rattaché ou non à ses parents, la question suivante est :  "les parents sont-ils assujettis à l'ISF ?".
Ca me parait très léger comme critère de détermination de ressources : on peut très bien ne pas être soumis à l'ISF et avoir cependant d'excellents revenus qui permettent sans aucun problème de subvenir à un loyer supplémentaire pour l'étudiant, sans avoir besoin d'une aide quelconque.
Ce n'est qu'un petit exemple

Il y aura toujours moyen d'optimiser pour percevoir cette aide de façon indue.
Mais soyons fou et supprimons la complètement.
Comme toute aide d'état qui se respecte, elle ne joue pas son rôle. Au lieu de faciliter l'accès au logement, elle va directement dans la poche des bailleurs qui majorent les loyers vu que la solvabilité des locataires augmente.

motard94

Messages : 536
Date d'inscription : 10/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par snoop le Sam 29 Juil - 21:32

motard94 a écrit:
Godasso a écrit:
Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
En même temps une partie de ceux qui touche l'APL n'en ont pas besoin.

Je me rappelle d'un collègue de boulot, père de famille bosseur et sérieux, qui avait arrêté son abonnement de portable car pour lui 19€ ça représentait quelque chose.

Et qui à dit le contraire ?

Comment juger qui en a besoin ou pas ?

en "durçissant" , mais aussi en rendant plus logique le questionnaire de la Caf pour déterminer le montant d'une APL.
exemple pour un étudiant : si on répond "oui" à la question de savoir si l'étudiant est fiscalement rattaché ou non à ses parents, la question suivante est :  "les parents sont-ils assujettis à l'ISF ?".
Ca me parait très léger comme critère de détermination de ressources : on peut très bien ne pas être soumis à l'ISF et avoir cependant d'excellents revenus qui permettent sans aucun problème de subvenir à un loyer supplémentaire pour l'étudiant, sans avoir besoin d'une aide quelconque.
Ce n'est qu'un petit exemple

Il y aura toujours moyen d'optimiser pour percevoir cette aide de façon indue.
Mais soyons fou et supprimons la complètement.
Comme toute aide d'état qui se respecte, elle ne joue pas son rôle. Au lieu de faciliter l'accès au logement, elle va directement dans la poche des bailleurs qui majorent les loyers vu que la solvabilité des locataires augmente.

+1 tout comme les allocations familiale ou la prime de rentré scolaire, le plus souvent avantageuse pour le confort matériel des parents, le jour ou on acceptera que l'argent donné directement est une idée sociale complètement stupide on aura fait un grand pas.
avatar
snoop

Messages : 4546
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Freefanboy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Godasso le Sam 29 Juil - 22:37

motard94 a écrit:
Godasso a écrit:
Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
En même temps une partie de ceux qui touche l'APL n'en ont pas besoin.

Je me rappelle d'un collègue de boulot, père de famille bosseur et sérieux, qui avait arrêté son abonnement de portable car pour lui 19€ ça représentait quelque chose.

Et qui à dit le contraire ?

Comment juger qui en a besoin ou pas ?

en "durçissant" , mais aussi en rendant plus logique le questionnaire de la Caf pour déterminer le montant d'une APL.
exemple pour un étudiant : si on répond "oui" à la question de savoir si l'étudiant est fiscalement rattaché ou non à ses parents, la question suivante est :  "les parents sont-ils assujettis à l'ISF ?".
Ca me parait très léger comme critère de détermination de ressources : on peut très bien ne pas être soumis à l'ISF et avoir cependant d'excellents revenus qui permettent sans aucun problème de subvenir à un loyer supplémentaire pour l'étudiant, sans avoir besoin d'une aide quelconque.
Ce n'est qu'un petit exemple

Il y aura toujours moyen d'optimiser pour percevoir cette aide de façon indue.
Mais soyons fou et supprimons la complètement.
Comme toute aide d'état qui se respecte, elle ne joue pas son rôle. Au lieu de faciliter l'accès au logement, elle va directement dans la poche des bailleurs qui majorent les loyers vu que la solvabilité des locataires augmente.

Alors dans ce cas, conjointement à la suppression de cette aide, cela voudrait dire qu'il faudrait imposer aux bailleurs des loyers plafonnés proportionnellement...
Ben c'est pas gagné...

D'autant plus que même si on réduit les montants des loyers, tous les allocataires potentiels ne sont pas égaux devant un loyer même limité : entre payer un studio 650 euros à Cergy avec des aides éventuelles (aides qui sont quand même modulées selon la situation) et le payer 450 euros sans aucune aide, où est la différence fondamentale ?
avatar
Godasso

Messages : 2379
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Derrière un fût (de batterie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Bibireencabrio le Sam 29 Juil - 22:52

snoop a écrit:
Bibireencabrio a écrit:smile Moi je crois que quand on parle de 5€ y'en d'autre qui parle de plus.

Je propose une révolution globale.
Et reconstruire après avoir tué les riches.
Tu paye l'isf t'es mort.
C'est tout.....

Ca veut dire que si tu te demerde bien avec ton comptable t'es vivant....merde c'est chiant de tuer des riches c'est trop compliqué.

Je vais me saouler aux berges

Tue l'économie avant , ça revient au même que tuer les riches, puis si il n'y a plus de riche, il n'y a plus de comptable, c'est du chômage ça.

Vous êtes tous con où quoi ce soir ?

Les comptables à occupent pas que du pognon des riches. C'est logique Et mathématique....smile
avatar
Bibireencabrio

Messages : 11970
Date d'inscription : 16/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par snoop le Sam 29 Juil - 22:55

Bibireencabrio a écrit:
snoop a écrit:
Bibireencabrio a écrit:smile Moi je crois que quand on parle de 5€ y'en d'autre qui parle de plus.

Je propose une révolution globale.
Et reconstruire après avoir tué les riches.
Tu paye l'isf t'es mort.
C'est tout.....

Ca veut dire que si tu te demerde bien avec ton comptable t'es vivant....merde c'est chiant de tuer des riches c'est trop compliqué.

Je vais me saouler aux berges

Tue l'économie avant , ça revient au même que tuer les riches, puis si il n'y a plus de riche, il n'y a plus de comptable, c'est du chômage ça.

Vous êtes tous con où quoi ce soir ?

Les comptables à occupent pas que du pognon des riches. C'est logique Et mathématique....smile

Con surement et pas que ce soir, mais aucun comptable ne s'occupe de moi.
avatar
snoop

Messages : 4546
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Freefanboy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Kdick74 le Dim 30 Juil - 23:43

C'est tout de même une belle connerie de supprimer ça....
avatar
Kdick74

Messages : 5906
Date d'inscription : 25/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Brandou le Dim 30 Juil - 23:59

Kdick74 a écrit:C'est tout de même une belle connerie de supprimer ça....

Bah oui! Il y a 42% des foyers qui payent l'impôt sur le revenu donc il devrait avoir 58% des foyers qui touchent les APL!
Sale pays d'égoïstes !
avatar
Brandou

Messages : 2573
Date d'inscription : 22/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Kdick74 le Lun 31 Juil - 9:48

Je ne vois pas le rapport
avatar
Kdick74

Messages : 5906
Date d'inscription : 25/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Arty33 le Lun 31 Juil - 15:29

snoop a écrit:
motard94 a écrit:
Godasso a écrit:
Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
Cocooning a écrit:
snoop a écrit:
En même temps une partie de ceux qui touche l'APL n'en ont pas besoin.

Je me rappelle d'un collègue de boulot, père de famille bosseur et sérieux, qui avait arrêté son abonnement de portable car pour lui 19€ ça représentait quelque chose.

Et qui à dit le contraire ?

Comment juger qui en a besoin ou pas ?

en "durçissant" , mais aussi en rendant plus logique le questionnaire de la Caf pour déterminer le montant d'une APL.
exemple pour un étudiant : si on répond "oui" à la question de savoir si l'étudiant est fiscalement rattaché ou non à ses parents, la question suivante est :  "les parents sont-ils assujettis à l'ISF ?".
Ca me parait très léger comme critère de détermination de ressources : on peut très bien ne pas être soumis à l'ISF et avoir cependant d'excellents revenus qui permettent sans aucun problème de subvenir à un loyer supplémentaire pour l'étudiant, sans avoir besoin d'une aide quelconque.
Ce n'est qu'un petit exemple

Il y aura toujours moyen d'optimiser pour percevoir cette aide de façon indue.
Mais soyons fou et supprimons la complètement.
Comme toute aide d'état qui se respecte, elle ne joue pas son rôle. Au lieu de faciliter l'accès au logement, elle va directement dans la poche des bailleurs qui majorent les loyers vu que la solvabilité des locataires augmente.

+1 tout comme les allocations familiale ou la prime de rentré scolaire, le plus souvent avantageuse pour le confort matériel des parents, le jour ou on acceptera que l'argent donné directement est une idée sociale complètement stupide on aura fait un grand pas.  

Vous jouez à 1 jeu extrêmement dangereux avec vos suppressions d'un coup de crayon !! La roulette Russe avec les aides sociales .. je n'aime pas !!

Ca fait longtemps que vous n'avez pas connu des familles qui comptent le moindre euro ?
avatar
Arty33

Messages : 6578
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50000 bénéficiaires qui ne toucheront plus les APL...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum